Pacte de soutien Ni Pauvre Ni Soumis

Lire le pacte | Signer le pacte | Voir les signataires

Pacte de soutien Ni Pauvre Ni Soumis

Les 32609 signataires

32609. Josué Graehling
Le 23 février 2017 à 22:48

32608. SEBASTIEN POUSSE
Madame , Monsieur , Je suis actuellement atteint d'une maladie chronique , je suis reconnu travailleur handicapé , je ne touche pas l'allocation adulte handicapé , j'ai effectué différents recours pour obtenir l'allocation adulte handicapé qui m'a été refusé pourtant j'ai une infection de longue durée reconnue à 100 % par la sécurité sociale, je trouve celà inadmissible. Veuilez Madame , Monsieur , l'expression de mes salutations distinguées. SEBASTIEN POUSSE
Le 29 janvier 2017 à 20:44

32607. Ali sawadogo
j'ai lu je suis d'accord pour le fair, car je suis un orphelin, sincerma je soufre. pa quelqu'un pour me soutenir. jai 24ans je faisant la transite mai actuelment sa ne na pa. aidé moi au nom de celui que vous croyé.
Le 26 novembre 2016 à 23:59

32606. Marie Adolphe
Le gouvernement a donné aux enseignants aux fonctionnaires au médecin au patronat bref à ce qui vivre bien et rien pour ceux qui en n'ont le plus besoin,il avaitpromis plus de justice il a menti.
Le 7 août 2016 à 14:04

32605. Christopher Jauneau
Le 18 juillet 2016 à 10:17

32604. isabelle greze
Le 12 mai 2016 à 18:57

32603. Paul BRUNO
Le gouvernement fait des cadeaux par milliards au patronat, la bourgeoisie planque son argent dans les paradis fiscaux et refuse de payer l'impôt en et condamnnant les handicapé(e)s à sur-vivre dans la misère...Ca rappelle 1789, non ?
Le 4 avril 2016 à 22:10

32602. carine dupuis
Le 16 février 2016 à 15:55

32601. albert Montané
Le 23 décembre 2015 à 15:23

32600. STRELHA DA PÀZ
Appelez-moi "Ménina". Je suis un astre dans le firmament de la fureure de vivre. Née avec 2 pathologies génétiques, j'ai poussé mes études supérieures tant que j'ai pu; à 22 ans j'étais prof alors qu'on m'avait annoncé ne vivre que jusqu'à 17ans. Aujourd'hui, j'ai 1 demi siècle de vie sur cette magnifique terre: la vie chevillée au corps. Nulle entrave à ma liberté. Comme je respire, ainsi je soutiens votre revendication, dont je fais mienne les différents points. Puisse le chef de notre état avoir l'inspiration du siècle, qui le fera rentrer dans l'histoire du socialisme à la française. Décréter selon le niveau de vie du pays, selon la richesse de la France, selon le montant du revenu minimum, lui-même ajusté, correct, décréter d'un revenu minimum décent pour les personnes handicapées de naissance ou par pathologie(s), par accident du travail, par accident de la route, par accident de la vie. Aucun humain n'est à l'abri d'un malheur qui lui ôte tout ou partie de son autonomie. Que ceux qui sont en bonne santé et mandatés pour décider, veuillent bien décider. Monsieur le Président, vous n'êtes pas au fait de tout, alors, nous vous informons, autant que nous vous prisons nos doléances. Bien cordialement à vous. Strelhadapaz.
Le 4 octobre 2015 à 16:27

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Lire le pacte | Signer le pacte | Voir les signataires